MADÈRE
 
demandez devis
La magnifique île de Madère

L'île de Madère est la principale île de l'archipel de Madère avec l'île de Porto Santo, les îles désertes et les îles Sauvages. Elle est située dans l'océan Atlantique à une distance d'environ 973 km de Lisbonne. C’est une île d'origine volcanique, avec un climat subtropical. Elle propose une vaste flore exotique et endémique de référence internationale classée au Patrimoine Mondial, la Laurissilva.
Aujourd’hui Madère est une île de 260.000 habitants. La plus grande partie habite à Funchal, la capitale de Madère. A Madère il y a des très beaux paysages avec des belles montagnes, de beaux chemins au bord de la mer et aussi les fameuses Levadas (canaux d’irrigation). La gastronomie est succulente et son histoire depuis sa découverte en 1419 est remarquable.
L'île de Madère a été découverte en 1419 par les navigateurs portugais Tristão Vaz Teixeira, Bartolomeu Perestrelo et João Gonçalves Zarco qui ont surnommé l'île « Madeira » [bois] en raison de l'abondance de cette matière première.
Les potentialités des îles ainsi que leur importance stratégique ayant été remarquées, leur colonisation a commencé vers 1425.
Au début de leur peuplement, quelques cultures agricoles ont été introduites, comme la canne à sucre qui a rapidement donné à la métropole de Funchal une franche prospérité économique. Grâce à cela, à la seconde moitié du XVe siècle, Funchal était devenue un port d'escale obligatoire pour les routes commerciales européennes.
Les XVIIe et XVIIIe siècles ont été marqués par l'apparition d'une nouvelle culture qui allait à nouveau stimuler l'économie de Madère : le vin.
Au cours des XIXe et XXe siècles, Madère s'est ouverte à la naissance du secteur touristique, devenant rapidement une référence obligatoire pour l'aristocratie européenne qui y a établi sa résidence temporaire, attirée par les qualités thérapeutiques naturelles de l'île.
En 1976, Madère est devenue une Région autonome de la République Portugaise, ayant ainsi le pouvoir de légiférer.
Les navigateurs ont découvert l'île de Porto Santo en 1418, après une tempête survenue en haute mer pendant laquelle l'embarcation a dévié de sa route, par la côte d'Afrique, en raison du mauvais temps. Après plusieurs jours à la dérive en haute mer, ils ont aperçu une petite île qu'ils ont appelée Porto Seguro («port de sûreté» en français), Porto Santo, car elle a sauvé l'équipage de Zarco d'un destin funeste.
Un an après la découverte de Porto Santo, en 1419, ils sont arrivés sur l'île de Madère. On pense que son nom lui aurait été attribué par ce dernier navigateur qui a surnommé l'île «Madeira» («bois» en français) en raison de l'abondance de cette matière première.
La colonisation des îles a commencé vers 1425 sur ordre du roi D. João I. Le régime des capitaineries est établi à partir de 1440, Tristão Vaz Teixeira étant nommé capitaine donataire de la capitainerie de Machico ; six ans plus tard, Bartolomeu Perestrelo devient capitaine donataire de Porto Santo et, en 1450, Zarco est nommé capitaine donataire de la capitainerie de Funchal.
Les premiers colons ont été les trois capitaines donataires et leurs familles respectives, un petit groupe de personnes de la petite noblesse, des gens aux conditions modestes et quelques anciens prisonniers du Royaume.
Pour avoir les conditions minimales pour le développement de l'agriculture sur l'île, ils ont dû élaguer une partie de la dense forêt et construire un grand nombre de canaux d'eaux, appelés «levadas» («biefs» en français) pour transporter les eaux qui abondaient sur la côte nord vers la côte sud de l'île.
Les premiers temps, le poisson et les légumes étaient les principaux moyens de subsistance des colons.
La moitié du XVIe siècle, le célèbre dramaturge anglais William Shakespeare cite l'importante exportation et la notoriété de la Malvoisie de Madère, en faisant choisir au duc de Clarence, frère du roi Édouard IV d'Angleterre, la mort par noyade dans un tonneau de ce vin.
Avec le déclin de la production de sucre à la fin du XVIe siècle, les cannaies ont été remplacées par des vignobles, donnant ainsi origine audit Cycle du vin, qui a acquis une renommée internationale et a permis la montée d'une nouvelle classe sociale, la bourgeoisie.
Avec la recrudescence des traités commerciaux avec l'Angleterre, d'importants marchands anglais s'installent sur l'île et finissent par contrôler, peu à peu, le commerce vinicole insulaire qui est de plus en plus important. Les commerçants anglais s'installent sur la Place «Funchalense» (Praça Funchalense) à partir du XVIIe siècle, les marchés d'Amérique du Nord, des Antilles et de l'Angleterre elle-même se consolidant. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la structure de la « ville du vin se superpose à la ville du sucre ».
Les différents gouverneurs de Madère et même les couvents du Funchal ont fini par entrer dans le commerce vinicole.
Au cours du XIXe siècle, deux graves épidémies attaquent les vignes de Madère, provoquant des pertes. Afin d'essayer de supporter le marché international du vin de Madère, on a essayé de planter des cépages plus résistants, bien que de qualité inférieure.
Les espaces caractéristiques de la fabrication, du vieillissement et du stockage de vin, qui autrefois proliféraient, peuvent encore être trouvés dans certains chais. La mémoire des objets et des contextes liés au travail vitivinicole nous est présentée dans des institutions comme l'Institut du Vin de Madère, H. M. Borges et la Madeira Wine Company.

Tourisme thérapeutique et scientifique

Aux XVIIIe et XIXe siècles, Madère s'est fait connaître pour ses qualités climatiques et ses effets thérapeutiques, et est devenue à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle une station à cet effet, en raison de ce qui était alors considéré comme des qualités prophylactiques de son climat pour la guérison de la tuberculose.
Le climat doux, manifesté par les températures plus ou moins constantes entre le jour et la nuit, mais aussi l'existence de faibles amplitudes thermiques diurnes et annuelles, font que Madère soit non seulement divulguée mais aussi recommandée et très recherchée.
La réputation de Madère dans ce domaine s'étend rapidement à toute l'Europe et l'île bénéficie de la conjoncture d'instabilité européenne où les guerres libérales ont bloqué les voies d'accès aux stations de traitement du sud de l'Italie et de France. Le flux maritime destiné à ces régions, intégrant des Anglais, des Allemands et des Russes, finit par être dévié vers la Région, ce qui, naturellement, a été positif.
Au cours du XIXe siècle, la convivialité avec des poètes, des écrivains, des politiciens et des aristocrates a été fréquente. L'île est demeurée pendant longtemps un lieu d'accueil pour ces patients et était considérée comme la première et principale station de traitement et de convalescence du vieux continent.
La présence de plus en plus assidue de ces malades a souligné le besoin de créer plus d'infrastructures de support : des sanatoriums, des hébergements et des agents qui serviraient d'intermédiaires entre ces étrangers et les propriétaires de ces espaces d'accueil.
Le tourisme, comme nous le définissons aujourd'hui, en était à ses premiers pas.

Visites et excursions
Visite villages cotier du grand oúest madérous
Découvrez la côte ouest de Madère et explorez des petits villages de pêcheurs, des champs baignés de soleil et l'une des plus hautes falaises d'Europe. Déjeuner traditionnel ou panorama splendide sur la côte… et pourquoi pas les deux en même temps !
Premier arrêt : Câmara de Lobos, un village de pêche traditionnel. Vous vous baladerez dans ses rues pavées et découvrirez le lieu qui inspirait les tableaux de Sir Winston Churchill chaque fois qu'il était de passage sur l'île. La route magnifique continue en direction de Cabo Girão, l'une des plus hautes falaises de bord de mer d'Europe : attention à vos yeux, la vue est incroyable!
En chemin vers la laurisylve, vous ferez une halte dans la charmante église de Ribeira Brava et à Ponta do Sol, considéré comme l'un des plus beaux villages de Madère. Dans l'étonnante forêt subtropicale, respirez le parfum des eucalyptus et des pins.
Au cours d'une randonnée tranquille, suivez votre guide vous mènera à travers la levadaet préparez-vous à rester bouche bée devant les incroyables formations de lave de Porto Moniz. Vous pourrez vous baigner dans les bassins naturels ou juste vous asseoir pour contempler la nature. Pour bien finir la matinée, vous rejoindrez le col d'Encumeada où vous profiterez d'un déjeuner, de chutes d'eau et de vue fabuleuses sur la région.
Excursions à l'Ouest de Madère
Départ de l'hôtel à 09h00 vers le village de pêcheurs de Câmara de Lobos pour visiter le belvédère, le Pico da Torre, et apprécier la magnifique baie avec ses petits bateaux de pêche. Passage à travers la vallée de l’Estreito de Câmara de Lobos : nous verrons les vignes qui recouvrent les terrasses vertes quand elles sont en fleurs. Ensuite, visite de l'un des sites les plus célèbres de l'île, Cabo Girão, avec une altitude à couper le souffle et une vue imprenable sur la mer depuis le pont d'observation.
Nous continuerons notre voyage au village de Ribeira Brava, où vous pourrez vous promener et visiter la belle église de São Bento, et éventuellement prendre un thé ou un café tout en profitant de la mer. En quittant le village de Ribeira Brava, au nord, la route nous mènera au plus haut plateau de l'île, Paul da Serra, d’où vous pourrez, si le temps le permet, observer la grande vallée de la Ribeira da Janela et certains itinéraires de randonnée bien connus dans la région de Rabaçal. Le voyage continue en direction de Porto Moniz où nous déjeunerons. Vous verrez les piscines naturelles très fréquentées par les baigneurs. Apres avoir goûté notre gastronomie, nous poursuivrons jusqu´au village de Seixal, avec un arrêt au Véu da Noiva pour admirer la grande cascade, et voir l'ancienne route qui longeait la falaise. Vous avez la possibilité d'acheter des souvenirs dans la boutique de souvenirs.
Toujours sur la côte nord, en arrivant à São Vicente, vous pourrez voir des vagues imposantes, idéales pour le surf, et en même temps observer des cascades qui se prêtent parfaitement aux activités de canyoning. Pour terminer le programme, nous irons en haut de la montagne, á Encumeada d’où vous pourrez voir à la fois la côte nord et la côte sud de l'île. Vous traverserez la forêt de lauriers qui a été élue patrimoine mondial de l´ Unesco en 1999. Enfin, le retour à l'hôtel se fera vers 17h00.
Excursions à l'Est de Madère
Départ de l'hôtel à 09h00 en direction de Camacha, pour observer l'usine de fabrication artisanale d´articles en osier et découvrir l'ensemble du processus. Ensuite, montée au pic de Areeiro à 1818m, où vous pourrez regarder les montagnes et les vallées environnantes, jusqu’à Curral das Freiras, au fond de la vallée.
Descente vers Ribeiro Frio et son élevage de truites, ces dernières étant ensuite libérées dans la rivière. Ici vous pourrez opter pour une promenade de 45 minutes sur la levada de Balcões ou poursuivre votre voyage jusqu’au Santana où le déjeuner sera servi. Une visite à Guincho, puis départ pour Santana, pour observer les maisons triangulaires typiques avec leurs toits de chaume.
En rentrant à Funchal, nous ferons deux arrêts, à Portela et à Machico, pour observer la célèbre Mountain de Penha da Águia et la Vila Porto da Cruz, puis plus tard le point de vue du Cristo Rei à Garajau, avec une vue fantastique sur la mer et la ville de Funchal.
Merveilles du Nord - Île de Madère
Départ de l'hôtel à 09h00 en direction de la ville de Machico : vous passerez en dessous de l'aéroport de Madère, la plus grande œuvre construite dans la région. En arrivant au centre de Machico vous pourrez voir l'église, la plage de sable jaune artificielle et vous promener à travers la ville. Poursuivant le voyage vers la pointe de Saint-Laurent, depuis laquelle vous apercevrez l'île de Porto Santo et la côte nord de l'île, si les conditions météorologiques le permettent.
Passage par village de Porto da Cruz, pour une courte promenade en bord de mer et pourquoi pas l´occasion d´essayer la fameuse eau de vie et Poncha traditionnelle. En direction de São Jorge, une halte est prévue pour observer le petit village depuis les hauteurs. A São Jorge, nous nous rendrons dans une belle roseraie, considérée comme l'une des plus grandes d´Europe.
Nous continuerons vers le village de Ventura où sera servi le déjeuner dans un restaurant entre la mer et les montagnes. Après la pause déjeuner, le voyage continue à travers le village de Ponta Delgada, puis les grottes de São Vicente pour une visite de la «Terre Intérieure" et comprendre l’origine de notre île. Retour vers Funchal, arrêt dans la Serra de Água pour profiter d'une bonne Poncha ou d´un jus de fruits.
Tours Madère - Côte Sud
Départ de l'hôtel à 9h00 vers le village de Ponta do Sol, où vous pouvez marcher sur le petit village en bord de mer. Ensuite, vers le village de Madalena do Mar, vous aurez la possibilité de prendre un petit tour à pied et observer une plantation de bananes. Nous allons visiter un entrepôt où la banane de sont préparés pour l'exportation. Puis, sur le chemin de Paul do Mar, nous allons faire un autre arrêt à Jardim do Mar où vous aurez la chance de profiter d'une petite promenade prés du mer.
Ensuite, nous faisons notre chemin vers le village de Prazeres, où vous pourrez visiter une ferme pédagogique et de voir les différents animals.Our existante prochain arrêt est à Estreito da Calheta jusqu'à ce que nous atteignons le village de Calheta. Calheta est particulièrement populaire en raison de sa plage de sable artificiel et ancienne usine de canne à sucre.
Tour en Bateau - Caravelle Santa Maria
Imaginez-vous au XVème siécle, à bord d'une réplique de la caravelle de Christophe Colomb, vous promener le long de la côte sud de Madère, observer les baleines et les dauphins, avec une pause baignade vers la falaise du Cap Girão. Un voyage mémorable de trois heures.
Jeep Safari - Central - Madère
Funchal, Covão, Fajã das Galinhas, Boca dos Namorados, Jardim da Serra, Boca da Corrida, Trompica, Fontes, São Paulo, Boa Morte, Campanário, Funchal.
Jeep Safari - Parc Naturel - Madeira
Itinéraire: Funchal, Pico dos Barcelos, Eira do Serrado, Pico do Arieiro, Camacha, Funchal
demandez devis